13 communes inondées durant le premier weekend de novembre 2016

files-24Le Coun envisage un renforcement des actions de sensibilisation et d’alerte en Haïti

Le Centre d’opérations d’urgence national (Coun) appelle à des dispositions, pour renforcer les actions de sensibilisation et d’alerte de la population, suite aux inondations enregistrées dans plusieurs départements du pays, dans la nuit du samedi 5 au dimanche 6 novembre 2016.

Dans un rapport, transmis à AlterPresse, le Coun exhorte à mettre l’accent sur les mesures de prudence, par rapport aux crues des rivières, aux inondations, aux éboulements et glissements de terrain.

Il encourage la mobilisation des moyens de communication alternatifs, compte tenu, dit-il, du dysfonctionnement de plusieurs stations de radio et de télévision, dans les départements affectés par l’ouragan Matthew.

Poursuivre les travaux de nettoyage et de rétablissement des voies de circulation, dans les meilleurs délais, et maintenir les abris, en cas d’éventuelles évacuations, figurent parmi les actions envisagées.

Des inondations ont été enregistrées dans au moins 15 communes des départements du Nord, du Nord-Est, du Nord-Ouest et de la Grande Anse (une partie du Sud-Ouest), à la suite des pluies diluiviennes, enregistrées dans la nuit du 5 au 6 novembre 2016.

Le centre-ville du Cap-Haïtien (département du Nord) et ses sections communales ont été particulièrement touchés : soit par le déferlement des eaux sauvages, aggravé par les ravinements des mornes, soit par la montée et le refoulement des eaux de la rivière du Haut-du-Cap.

Le Centre d’opération d’urgence national (Coun) dit maintenir la mobilisation des structures de protection civile, suites aux inondations enregistrées dans le grand Nord ((Nord, Nord-Est et Nord-Ouest)

Le passage d’un front froid, sur le grand Nord du pays, a provoqué de fortes averses, des pluies orageuses et des inondations dans 4 départements géographiques en Haïti, dont la Grande Anse (déjà ravagée par le cyclone Matthew).

Le bilan, présenté par le Coun, fait état de 10 morts (7 dans la commune du Cap-Haïtien, parmi lesquels 3 enfants d’une même famille), 3 blessés et 1 disparu.

Le rapport, qui se veut précis et détaillé, dénombre 4 morts à Charrier (Cap Haïtien) dans l’effondrement d’une maison (une mère et ses 3 enfants).

3 morts sont enregistrés à Cormier, section communale de Bande-du-Nord : un homme tué par la chute d’un arbre ; un motocycliste qui essayait de traverser des eaux sauvages et un corps d’un adulte retrouvé sur la plage.

Au Cap Haïtien, des inondations sont signalées à Borno, Galman (Quartier Morin), au Bas-marché (Limonade) et au bord de mer (Camp-Louise) au niveau de l’Acul du Nord.

Une femme, dans la trentaine, est morte au centre-ville de Port-de-Paix (chef-lieu du département du Nord-Ouest), après la chute d’un pan de mur d’une maison voisine sur sa maisonnette.

Deux maisons se sont également effondrées, toujours au centre-ville de Port-de-Paix (Nord-Ouest), où plusieurs quartiers sont inondés.

Lors des inondations, le niveau des eaux a atteint entre 100 et 140 cm dans les zones de plaine.

Des maisons sont envahies par la boue et des déchets. De nombreuses voitures ont été également emportées par les eaux. L’accumulation d’alluvions, arrachées aux mornes environnants, notamment sur les routes nationales, a aussi rendu difficile la circulation automobile.

Une mère de 7 enfants, dont 2 gravement blessés, est morte dans l’effondrement d’une maison à Jérémie (Grande Anse).

Des maisons ont été également envahies par les eaux à Petite Rivière (Dame Marie) et au centre-ville d’Anse d’Hainault (toujours dans la Grande Anse), où des volontaires de la Direction de la protection civile (Dpc) ont procédé à l’évacuation des personnes en danger.

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog