Cap-Haïtien inondée pour la troisième fois en 2016

files-29Au moins un enfant blessé, suite à l’effondrement d’une maison, à Charye, quartier populaire (au sud de la ville), obstrué par les alluvions et autres débris transportés par les eaux, un nombre indéterminé de résidences envahies par les eaux : tel est un bilan provisoire des inondations, enregistrées, dans la soirée du samedi 5 novembre 2016, au Cap-Haïtien, selon les témoignages recueillis par l’agence en ligne AlterPresse.

« J’ai vu un parent, inquiet, qui s’empressait d’aller faire soigner son enfant, un garçon d’environ 7 – 8 ans, blessé à la joue. Chaque habitante, chaque habitant cherchent à se protéger, à trouver un refuge sûr, face au débordement intense des eaux », rapporte la correspondante d’AlterPresse au Cap-Haïtien.

Surprise par les précipitations, elle-même (comme beaucoup d’autres habitantes et habitants) a dû attendre, au centre-ville, que la pluie cesse, pour pouvoir regagner son domicile, après plusieurs heures, presque vers minuit.

Pour le moment, à 0:00 heure locale (5:00 gmt), ce dimanche 6 novembre 2016, il reste problématique de décrire la situation de la ville du Cap-Haïtien.

Aucune information n’a pu être obtenue, de la protection civile départementale (Nord), sur les conséquences des pluies, de samedi soir 5 novembre 2016, sur la ville du Cap-Haïtien et les autres municipalités proches.

Les averses commencent à baisser en intensité…Mais, depuis 8:00 pm locales, il n’y a plus de courant électrique public.

Des informations font état d’inondations dans différents quartiers, comme à La Fossette…

De la rue principale (Rue Espagnole) pour aboutir à la route nationale #1, la circulation est plutôt compliquée, en raison du débordement des eaux, de la boue, des canaux d’évacuation, bouchés.

Même les motocyclettes ne peuvent pas passer en différents endroits, comme dans les quartiers situés au sud de la ville.

Les eaux arrivaient jusqu’aux genoux des piétonnes et piétons.

En fin de soirée, il était difficile, notamment pour un véhicule des travaux publics, de pouvoir se frayer un chemin, pour aller déblayer les rues, devenues impraticables et bloquées par des roches, alluvions et autres, charriés par les eaux.

La pluie, d’abord sectorielle, a commencé à tomber vers 3:00 pm (20:00 gmt) samedi soir.

Plusieurs habitantes et habitants s’efforçaient, en début de soirée, de laisser leurs zones de résidence pour aller se réfugier dans des abris plus sûrs.

Il faudra attendre la levée du jour pour se faire une idée exacte des dégâts enregistrés, après les pluies soudaines de ce samedi 5 novembre 2016 au Cap-Haïtien, souligne un habitant.

C’est la troisième fois, en 2016, que la deuxième ville d’Haïti, à 248 km au nord de la capitale, Port-au-Prince, connaît un tel débordement des eaux, consécutif aux pluies.

Dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 février 2016, puis le dimanche 28 février 2016, de fortes pluies avaient causé la mort d’une personne dans le département du Nord. 4 autres personnes étaient portées disparues et plus de 9 mille maisons inondées, en février 2016, dans le Nord d’Haït. Alter Presse

 1 3 4 56 65

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog