DEA poursuit son travail de renforcement du processus démocratique dans le pays

files-45En dépit du contexte de l’urgence humanitaire et veille de campagne électorale, l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale (IDEA International) poursuit son travail de long terme visant le renforcement du processus démocratique en Haïti, a confirmé en conférence de presse, jeudi 27 octobre, la directrice de programme de cette institution en Haïti, Mme Marie-Laurence Jocelyn Lassègue.

Par la voix de Mme Marie-Laurence Jocelyn, l’Institut international pour la démocratie et l’assistance électorale a exprimé ses sympathies et son soutien au peuple haïtien, notamment la population du grand Sud qui vient d’être frappée durement par le violent et meurtrier ouragan Matthew en début du mois en cours. L’Institut dit saluer également l’immense solidarité dont les hommes et les femmes du pays ont fait preuve pour venir en aide aux victimes de cette catastrophe naturelle.

Néanmoins, dans ce contexte d’urgence humanitaire et à quelques semaines de la tenue du premier tour des élections, IDEA international souhaite rappeler l’importance de poursuivre son engagement et son travail de fond pour l’appui aux structures démocratiques.

En janvier 2017, IDEA aura cinq ans depuis qu’il s’est installé en Haïti. Mme Lassègue en a profité pour rappeler que l’objectif fondamental de l’Institut est la consolidation démocratique en renforçant la capacité des partis politiques et du Parlement à jouer un rôle efficace dans la gouvernance, ainsi que dans la création d’opportunités pour une participation politique accrue des femmes et des jeunes.

Selon la directrice de programme d’IDEA qui a dressé un bilan des actions déjà entreprises, cet engagement de long terme de l’Institut se matérialise à travers les activités mises en œuvre au cours du dernier trimestre, grâce, informe-t-elle, à l’appui de la Norvège et dorénavant la Suisse.

Parmi les activités déjà réalisées, Mme Lassegue cite entre autres, des actions d’encouragement notamment la reddition démocratique de comptes ; la participation et la présentation politique des femmes ; un concours permettant à 20 jeunes artistes et photographes de réaliser quatre œuvres collectives sur le thème : « art et démocratie », sans oublier son soutien récemment à un projet de théâtre participatif encourageant l’engagement des jeunes hommes et femmes dans les débats et les structures politiques formelles.

« Toujours avec pour vision l’importance d’œuvrer sur le long terme et de façon structurelle, en dépit des soubresauts du conjoncturel, IDEA International continuera son action de renforcement du processus démocratique en Haïti pour la fin de l’année 2016 et l’année 2017 », a conclu Mme Lassègue.

Perspectives

De son côté, l’Officière de projet senior à l’IDEA International, Mme Marie Doucey, a fait part de plusieurs activités en perspective. D’après elle, outre le soutien continu à l’élaboration d’une politique publique de reddition de comptes dans l’administration publique, IDEA International promouvra aussi la reddition de comptes au niveau local, en partenariat avec la Fédération nationale des maires d’Haïti (FENAMH), et par le biais d’une campagne d’information et de sensibilisation avec des médias nationaux et communautaires. Des assises avec les femmes maires sont prévues du 27 au 30 novembre 2016 prochain autour du « renforcement des capacités des femmes maires » et « les collectivités territoriales ». Question d’encourager ces édiles à faire le culte de la redevabilité et de la reddition de comptes.

En plus, indique-t-elle, dans le cadre du processus électoral en cours, IDEA International s’associe avec l’IFES pour la réalisation de deux ateliers de formation (BRIDGE). Il s’agit, apprend-elle, d’un cours homologué au niveau international sur les questions électorales.

Selon ses précisions, IDEA International, en partenariat avec l’IFES et le PNUD ayant déjà organisé ces formations pour le Conseil électoral provisoire (CEP), lors du précédent cycle électoral, ces séminaires seront cette fois, dirigés vers les organisations de la société civile et des médias.

Enfin, annonce Mme Doucey, pour faire suite à deux récentes publications sur les partis politiques en Haïti et sur les relations entre partis politiques et parlementaires, une nouvelle publication sur les Pratiques idéologiques en Haïti verra le jour à la fin de l’année en cours.

Texte et photo : Alix Laroche source:hpn

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog