Election 2016: Tout sera prêt avant le 13 novembre

files32La date du 20 novembre pour la tenue des élections est irréversible, selon le président provisoire Jocelerme Privert. Il y va, a-t-il dit, de l’avenir démocratique du pays.  Lors d’une conférence de presse bilan, vendredi au palais national, un mois après l’ouragan Matthew, le chef de l’État a donné la garantie que tous les 300 centres de vote endommagés seront fonctionnels avant le 13 novembre.

« Presque toutes les routes endommagées par l’ouragan ont été réhabilitées et ouvertes à la circulation. Il n’en demeure pas moins vrai que 169 localités sont encore inaccessibles. Le ministère des Travaux publics a mobilisé toute sa flotte d’équipements pour rendre ces localités accessibles  le 13 novembre au plus tard, huit jours avant les élections », a promis le chef de l’État.

Jocelerme Privert a rappelé qu’après le passage de Matthew, deux raisons avaient poussé le CEP a reporté la date des élections. D’abord, le conseil ne pouvait plus utiliser certains centres de vote, détruits ou endommagés, et, jusqu’à aujourd’hui,169 localités sont encore inaccessibles par voie terrestre, a-t-il dit.

Selon le locataire du palais national, 388 écoles comprenant 300 centres de vote ont été endommagées. La remise en fonctionnement de ces écoles a été confiée à trois institutions publiques : le FAES s’occupe de 166 centres de vote dans le Sud et la Grand’Anse, le Bureau de monétisation s’occupe de 46 centres de vote dans les Nippes et l’UCLBP de 45 centres de vote dans l’Ouest, l’Artibonite et le Nord-Ouest, a-t-il dit.

« Elles ont donné la garantie qu’avant le 13 novembre, ces 300 centres de vote seront fonctionnels pour les élections », a avancé le président Privert.

Interrogé sur le calendrier électoral qui laisse présager qu’il n’y aura pas de président élu le  7 février 2017 et son statut après cette date, Jocelerme Privert a répondu que rien ne dit qu’un des candidats à la présidence ne sera pas élu dès le premier tour le 20 novembre. « J’attends le 20 novembre », a-t-il dit. Cependant, selon le calendrier électoral, le premier tour de la présidentielle est prévu le 20 novembre, le second tour, le 29 janvier 2017 et les résultats définitifs seront proclamés le 20 février 2017.

Le conseiller électoral Frinel Joseph, qui participait vendredi soir à l’émission « Sa k ap kwit » sur Télé 20, a fait savoir que, le 13 novembre au plus tard, toutes les demandes de Léopold Berlanger dans sa correspondance le 27 octobre au chef de l’État doivent être satisfaites pour garantir la réalisation des élections le 20 novembre.  « Au plus tard le 13 novembre, le CEP doit avoir le contrôle de tous les centres de vote afin de procéder au déploiement du matériel sensible et non sensible », a-t-il dit.

Dans sa correspondance au chef de l’État, le président du CEP avait exigé la réparation de 280 centres de vote endommagés par l’ouragan Matthew, que les axes routiers conduisant à  161 autres centres soient participables et qu’une carte de vote soit fourni aux électeurs ayant perdu leur CIN après l’ouragan Matthew dans 10 jours à partir de l’envoi de  la correspondance. Sinon, les élections ne pourront pas être possibles le 20 novembre 2016.

Le trésorier du CEP, le Dr Frinel Joseph, a rassuré la population sur la volonté du CEP d’organiser les élections le 20 novembre.  Il a indiqué que le gouvernement leur a promis que tout sera fait avant le 13 novembre.

Cependant, du 27 octobre à hier vendredi 4 novembre, le conseiller électoral n’avait pas l’air satisfait des avancées du gouvernement. « Nous serons satisfaits après la réparation de tous nos centres de vote. Nous serons satisfaits après la réalisation des élections », a-t-il dit.

Robenson Geffrard source Le nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog