Et maintenant les choses sérieuses

Valencia, America, FICA, Baltimore, Tempête et Aigle Noir…les jeux sont faits. Les concurrents pour le titre sont désormais connus. Le Cavaly a raté sa chance de se hisser parmi les 6 premiers à l’issue de la 22e et dernière journée de la première phase. Dès vendredi, le Baltimore déjà assuré de jouer le titre, est allé prendre un point sur la pelouse du Victory 0-0 pour conforter sa position. La surprise est venue du stade Sylvio Cator samedi lorsque le Don Bosco prend le dessus 2-0 sur le FICA et ravit la 10e place du classement à l’ASM dans un stade dépassé. Le FICA enregistre ainsi son 7e revers de la saison tout en conservant sa 3e place du classement.
Le dimanche de toutes les émotions
Dimanche, entre l’Aigle Noir, le Tempête et le Cavaly qui jouait leur survie dans la concurrence pour le titre, l’orgueil du Violette qui souhaitait sa revanche du match aller (1-3), l’America venant disputer la première place au Valencia à Léogane et le duel qui opposait les deux derniers au Cap-Haïtien, ce fut un dimanche de toutes les émotions.
Le choc a tourné court

Au parc Hendrich de Four-à-Chaux, les Cayens de James Morisset ont vu vert dans un antre tout acquis à la cause du Valencia. Walson Augustin ouvre le score sur penalty inscrivant au passage son 7e but de la saison. Il est imité quelques minutes plus tard par Geraldy Joseph qui marque son 4e but de la saison et rapidement l’América se trouve mené 0-2. Quand Walson inscrit le 3e but du Valencia pour rentrer dans l’histoire comme unique joueur a réaliser 4 doublés en une seule saison depuis une dizaine d’années, les jeux étaient faits depuis longtemps. Le Valencia s’impose 3-0 et remporte la première phase de la compétition avec 4 points d’avance sur sa victime du jour.

Violette a joué l’un des plus beaux matches de la saison

Désireux de prendre sa revanche sur l’Aigle Noir qui l’avait battu 1-3 au match aller, le Violette a livré son meilleur match de la saison au stade Sylvio Cator. Pour commencer, Kesnel Thomas fait confiance à Henry Philogène Jr– Jeff Narcisse, Alfred Lamour, Nicolas Junior, Junior Eve – Karl-
Edwin Vallon, Augusma Wilberne – Demas Fernander, Alexandre Bourcicaut, Luxène Elistin – Bertrand Séide (C) pour contrer la formation composée de Jean Jonas Désiré – Delca Jean Judain, Jean Paulin(C), Diego Andréus, Wilson Tilme – Wilder Durosier, Luckner Junior Horat, Johnny Joseph, Shelove Compère – Wedson Anselme, Johnley Chéry que lui oppose l’entraîneur Gérald Beauvais. Jacques Allan ayant la responsabilité de diriger les débats, le coup d’envoi est donné à 18h 10. Le Violette se montre dangereux d’entrée de jeu et aurait pu bénéficier d’un penalty (5e) que Mr. Allan Jacques n’accorde pas. L’Aigle Noir s’en est bien tiré. Ne voulant pas se laisser compter, l’Aigle Noir réagit et du coup, c’est un match plein entre deux formations qui s’épient, font le jeu, cherchent la faille chez l’adversaire avec application et créent des actions dangereuses du début à la fin de la partie. Si le Violette s’en est créé un peu plus, le score de départ est resté le même jusqu’au coup de sifflet final avec un ballon qui s’écrase sur le poteau en faveur de chaque équipe, une belle prestation de deux formations qui ont fait le spectacle et surtout un bon arbitrage de Mr Allan Jacques.

Au parc Levelt, le Tempête s’est contenté de l’essentiel 0-0 pour composter son billet pour le super 6 et renvoyer le Cavaly à ses cahiers pour les 6 qui joueront la relégation.

C’est au Cap-Haïtien que s’est créée la surprise de la journée. Après 9 journées sans succès, l’AS Capoise a mis fin à cette longue disette en s’imposant 1-0 aux dépens de l’AS Mirebalais dans le match des mal classés. Du coup, l’AS Capoise abandonne la dernière place aux Mirebalaisiens qui devront batailler ferme lors de la 2e phase pour conserver leur place parmi l’élite.

Enock Néré
Credit: le Nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog