Lancement officiel de la campagne électorale ce jeudi 3 novembre

files-33Pour tenter de sensibiliser les électeurs, déconnectés des élections depuis le passage de l’ouragan Matthew, le Conseil électoral modifie le calendrier du scrutin. La campagne électorale qui devait débuter le 7 novembre  débutera ce jeudi 3 novembre. Parallèlement, le gouvernement a promis de réhabiliter tous  les 280 centres de vote endommagés par les intempéries huit jours avant les élections.

Nous sommes à jour J- 17 des élections. Le doute sur la réalisation du scrutin persiste. Le CEP et le gouvernement tentent de rassurer les électeurs. Dans un communiqué, le Conseil électoral provisoire indique qu’il décide,  « dans son souci de motiver les électeurs, après le passage de l’ouragan Matthew,  d’ouvrir la campagne électorale plus tôt que prévu.  Conformément aux articles 114 et 114.1 du Décret électoral du 2 mars 2015, la période de campagne électorale s’étendra du 3 au 18 novembre 2016, pour les législatives partielles, les élections du tiers du Sénat et présidentielles du 20 novembre 2016. Cette période de campagne prendra fin le 18 novembre à minuit. »

En outre, le Conseil en a profité  pour rappeler aux dirigeants des partis, groupements politiques en général et aux candidats en particulier, les dispositions des articles 114 à 124 du chapitre VIII dudit décret, traitant de la campagne électorale.

« Le Conseil encourage vivement les partis, groupements politiques et candidats à respecter scrupuleusement les dispositions de l’article 116 du Décret électoral qui se lit comme suit : « Durant le processus électoral, les candidats et leurs partisans doivent observer une attitude correcte. Ils doivent se garder de toute incitation à la violence et à tout acte mettant en péril la vie et les biens de la population sous peine de sanctions prévues par le Code pénal. Le commissaire du gouvernement ou le Juge de Paix, assisté d’agents de la PNH, régulièrement saisis par le CEP, engage les poursuites ».

Par ailleurs, en réponse à la correspondance du président du CEP au président Jocelerme Privert le 27 octobre dans laquelle Léopold Berlanger accorde, comme conditions pour la tenue des élections le 20 novembre,  « 10 jours » au gouvernement pour réparer 280 centres de vote endommagés par l’ouragan Matthew, rendre praticable des axes routiers conduisant à  161 autres et fournir une carte de vote aux électeurs ayant perdu leur CIN après l’ouragan Matthew, le porte-parole de la présidence a fait savoir à l’émission « Sa kap Kwit » sur Télé 20 que « l’Etat ne fonctionne pas sous ultimatum ».

En revanche, Eddy Jackson Alexis a souligné que le gouvernement met les bouchées doubles pour réhabiliter les centres de votes endommagés et  réparer des tronçons de routes pour permettre la circulation le jour du vote. Selon lui, tout sera prêt en ce sens huit jours avant le 20 novembre.

Robenson Geffrard source le nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog