Marvel Dandin dénonce l’emprise des Dominicains sur la vie politique du pays

files-54Le journaliste Marvel Dandin, directeur général de la radio Kiskeya, lors de l’émission « Di m, ma di w », le lundi 24 octobre, a révélé que deux groupes capitalistes dominicains essaient de changer le cours de l’histoire du pays en leur faveur et financent deux des candidats à la présidence. Ces candidats, à la solde des Dominicains, sont parmi les mieux placés pour remporter l’élection présidentielle de 2016.

Les Dominicains sont là. Ils ont encore une fois leur emprise sur ces élections. «Dwèt yo men longè nan lavi politik peyi a.» «D’après les informations de sources authentiques dont je dispose, il y a deux grands groupes capitalistes dominicains qui tirent les ficelles et essaient de contrôler l’avenir politique de notre pays », a déclaré Marvel Dandin.  De ces deux groupes capitalistes qu’il a indexés, l’un est conservateur-raciste et anti-haïtien. Il est constitué des proches du sénateur Bautista. Ce groupe a tendance à considérer Haïti comme pourvoyeuse de main-d’oeuvre. L’autre groupe, plus progressiste, voit le pays comme un marché pour écouler ses produits. Toutes ces informations, dit-il, sont le fruit de ses recherches et investigations. « Wi nou konn sa n ap di, nou p ap pale anlè », tempête Marvel Dandin.

D’un autre côté, Marvel Dandin dénonce l’utilisation « d’argent sale » dans la campagne électorale. Le financement illicite de la campagne électorale est comme des coups bas dans une compétition électorale. Dès lors, les forces des prétendants sont inégales. En défaveur de celui qui ne bénéficie pas de cette manne illégale », poursuit Marvel Dandin.

L’éditorialiste de radio Kiskeya invite la nation et le Conseil électoral provisoire à effectuer de vrais contrôles sur les dons et dépenses des candidats. « On ne peut parler d’élections transparentes si le problème de financement des élections n’est pas traité avec sérieux. Les candidats qui ont le plus de moyens auront plus de chance de remporter la mise », a-t-il expliqué, ajoutant au passage « nou bezwen yon sistèm elektoral kote nou ap kapab gade anba tout moun». Pour lui, l’expulsion de ces candidats qui bénéficient de ce financement douteux devrait être envisagé par l’organe chargé d’organiser les élections.

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog