Première manifestation contre le pouvoir en place

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter : @gedemax
Des milliers de familles menacées de déguerpissement par la famille Jean-Pierre, détentrice de titres de propriété authentiques d’environ un tiers de la ville (de la rue 5 boulevard à Madeline) ; des sympathisants du régime « Tet Kale » fatigués d’attendre en vain les largesses du pouvoir ; le délégué départemental accusé par des militants proches du régime de jouer le jeu de Moise Jean-Charles, ennemi déclaré du pouvoir.

Le deuxième sénateur du Nord Moise Jean-Charles et l’activiste politique Pierrot Augustin ont organisé, ce mercredi, une manifestation anti gouvernementale, la première grande du genre, dans la cité christophienne, réputée pourtant pro Martelly, depuis son accession au pouvoir.

Les manifestants lançaient des slogans hostiles au chef de l’Etat et à son représentant dans le Nord, Yvon Altéon. Ils leur reprochaient d’être de mèche avec les Jean-Pierre et de rester indifférents face à la montée vertigineuse des prix des produits de première nécessité. Les manifestants, pour la plupart, des occupants des terres de la famille Jean-Pierre, ont drainé derrière eux, opposants, aigris et victimes du régime en place.

Test réussi. Les opposants au régime Martelly projette d’organiser un sit-in demain sur la place de la Cathédrale. Elusca Charles en est l’instigateur.

La frustration est grandissante au Cap-Haitien

Une mobilisation qui intervient au moment  où la frustration est à son comble dans le Nord, dans le camp Martelly. Des proches du régime reprochent au pouvoir de les laisser tomber. Dans l’œil du cyclone : le délégué départemental, qui, selon eux, jouent le jeu de Moise Jean-Charles, le plus farouche des opposants au régime Martelly.

« C’est Altéon qui a ouvert la campagne de Moise à St-Raphael, en 2008…C’est son ami personnel…et il travaille dans le sens de l’objectif visé par le sénateur Jean-Charles : porter le peuple à regretter son choix », expliquent-ils.

« Altéon est pris en otage par des hommes qui manipulent des membres influents du pouvoir central dans le seul objectif d’amasser de l’argent, d’humilier les militants de base du mouvement Tèt Kale et le peuple en général  plutôt que de travailler dans le sens des promesses de campagne du Président de la République », avance un des sympathisants du pouvoir en place au Cap-Haitien.

D’autres affirment que le délégué et son cousin chargé de mission prennent en otage l’administration publique.

Gérard Maxineau gedemax@yahoo.fr Twitter : @gedemax

Credit: Le Nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog