Président Elu Trump: Les premières réactions d’Haiti

files-19Les Haïtiens attendaient sans enthousiasme l’élection d’Hillary Clinton à la présidence des Etats-Unis d’Amérique, ils ont accueilli avec surprise celle de Donald Trupm. Le président Jocelerme Privert et les politiques ont été les rares à réagir officiellement à la chute du camp démocrate entre indifférence et souhaits convenus pour les Républicains qui arrivent en force au pouvoir aux USA.

Si, dans un communiqué, le président Jocelerme Privert salue l’élection à la présidence du 45e président des États-Unis d’Amérique, la plupart des candidats haïtiens à la présidence pour les élections du 20 novembre ne sont pas trop enchantés de l’élection de Donald Trump. Pour eux, Clinton ou Trump à la Maison-Blanche, c’est du pareil au même.

« Le président de la République, Son Excellence Jocelerme Privert, a transmis, dans la matinée du mercredi 9 novembre 2016, ses plus vives félicitations au nouveau président de la République des États-Unis d’Amérique, M. Donald John Trump, élu lors de la présidentielle américaine, dans la nuit du 8 au 9 novembre 2016 », lit-on dans le communiqué du palais national.

Au nom de son gouvernement et du peuple haïtien, Privert réaffirme son engagement à maintenir et à consolider les bonnes relations entre Haïti et les États-Unis. Il dit espérer vivement que la coopération bilatérale entre les deux Républiques va se poursuivre et se renforcer.

Jude Célestin et Hillary Clinton en 2010

Jude Célestin n’a pas oublié l’intervention de Hillary Clinton en 2010, secrétaire d’État à l’époque, dans les élections en Haïti. Le candidat à la présidence a été mis hors-jeu en faveur de Michel Martelly. Le leader de l’organisation politique Lapeh ne se veut pas rancunier, cependant, pour lui, c’est aux Haïtiens de bonifier l’héritage de nos ancêtres. Jude Célestin qui intervenait mercredi matin sur Radio Magik 9 se dit intéressé, du point de vue géopolitique, à ce qui se passe dans la région, mais n’a exprimé aucun sentiment particulier ni envers Madame Clinton ni envers Donald Trump. Un peu plus tard, sur son compte Twitter il a posté : “Je présente mes compliments au peuple américain en général et au Président élu @realDonaldTrump pour son ascension à la magistrature suprême”.

Jean-Henry Céant, ni Clinton ni Trump

« Ni Donald Trump ni Madame Clinton n’allaient rien changer dans la politique américaine pour Haïti », a déclaré Jean-Henry Céant à l’annonce de l’élection du 45e président américain. Selon le candidat à la présidence, c’est le leadership des Haïtiens à négocier avec les Américains qui compte. Il a d’ailleurs rappelé que Barack Obama, le premier président américain noir, n’avait pas visité le premier pays noir libre, Haïti.

De façon ironique, le leader de Renmen Ayiti a passé en dérision les sondages réalisés en Haïti en s’appuyant sur le fait que Donald Trump a défié tous les pronostics dans son pays.

Moïse Jean-Charles ni chaud ni froid…

Le leader de la plateforme politique Pitit Dessalines pense qu’il n’a pas le droit d’opiner sur les élections aux États-Unis. Cependant, pour Moïse Jean-Charles, l’élection de Donald Trump ou Hillary Clinton ne lui fait ni chaud ni froid. « Ils vont maintenir le statu quo », a-t-il dit, soulignant que les nouveaux dirigeants américains ne doivent pas intervenir dans les affaires du pays.

Mirlande Manigat n’a pas oublié ce que lui a fait Hillary Clinton en 2010

Comme Hillary Clinton, il y a six ans, Mirlande Manigat avait perdu la présidentielle face à un certain Michel Martelly. « Non ! Il y a une grande différence entre Hillary et moi », a rectifié l’ancienne candidate à la présidence. «  Moi, j’avais gagné les élections. C’est à la suite de l’intervention des Américains et en particulier de Hillary qu’ils ont donné gagnante une autre personne. Mais pour Hillary, elle a bien perdu les élections normalement dans un système régulier », s’est positionnée l’ancienne candidate à la présidence, qui n’a pas voulu réagir sur la victoire de Donald Trump.

Michel Martelly et Jovenel Moïse sur Twitter

Sur le compte Twitter de l’ex-président Michel Martelly, on peut lire : « Je présente mes sincères félicitations à @realDonaldTrump, 45e président des États-Unis d’Amérique, pour sa victoire historique aux urnes. »

C’est également sur les réseaux sociaux que le candidat du PHTK a réagi avec un tweet:”Je félicite @realdonaldtrump pour son élection à la Présidence des États-Unis d’Amérique.Je lui souhaite du succès aux commandes de son pays”.

Robenson Geffrard source le nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon