Terrible accident de la circulation à Fonds-Parisien

Le transport en commun constitue de plus en plus un casse-tête chinois en Haïti. Les «  madan sara » sont les véritables victimes de ce secteur.  Mardi, 8 h 05 du soir. Un accident mortel de la circulation s’est produit à Fonds-Parisien, route nationale# 4. Les chiffres officiels font état de 12 morts et 16 blessés. Mais le bilan peut s’alourdir, dans la mesure où la plupart des blessés sont dans un état très critique. Ils reçoivent pour l’instant des soins dans divers centres hospitaliers de la capitale.

Un camion Mark surchargé de marchandises et de passagers avait quitté Thiotte  à destination de Port-au-Prince.  La route est en très mauvais état. Marchandises et « madan-sara » y sont empilées.

Selon des témoins, le chauffeur a perdu le contrôle du camion qui a capoté sur la nationale 4.  Ayant la vie sauve, le chauffeur a trompé la vigilance de la population pour prendre la fuite. «  Nous avons sauvé la vie à pas mal de passagers. Sinon, le bilan de l’accident serait encore plus lourd ».

Janvic Polynice, le CASEC de Fonds-Parisien, plaide pour un autre regard sur le transport en commun dans le pays. « L’Etat, a-t-il  dit, doit prendre des décisions formelles pour régulariser le transport en commun. »  Polynice a remercié les autorités policières de la zone d’avoir volé au secours des victimes dans un temps record. Ce genre d’accident est monnaie courante dans la zone.

En moins de 24 heures, deux accidents de la circulation se sont produits sur la même route.  Ce mercredi encore, un camion de couleur verte, immatriculé 7A 12126, a capoté  dans la localité de Boen, à Ganthier. Nadia, c’est le prénom d’une jeune fille qui a perdu la vie dans cet accident.

Yvince HILAIRE
Credit: Le Nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog