Une passagère décédée à bord d’un vol de l’American Airlines en provenance de New York

files-60Lucia Eliassaint, une dame de 77 ans, a été retrouvée sans vie à bord du vol 2175 de la compagnie American Airlines, en provenance de New York dimanche dernier, a fait savoir au Nouvelliste Serge Simon, directeur général adjoint de l’Autorité aéroportuaire nationale (AAN). Il dément formellement les informations faisant croire que la passagère a eu un malaise après l’atterrissage de l’avion à Port-au-Prince.

« Contrairement à ce qui se dit sur les réseaux sociaux,  le corps de la passagère est entré dans le pays sans vie », a déclaré dimanche soir au Nouvelliste Serge Simon. Sur les réseaux sociaux dimanche, des gens ont fait savoir que la passagère, après l’atterrissage de l’avion, a eu un malaise et qu’il n’y avait sur place, à l’aéroport Toussaint Louverture, aucun personnel médical pour la première prise en charge. « C’est faux, a soutenu le directeur général adjoint de l’Autorité aéroportuaire nationale (AAN). Le corps des pompiers et la session paramédicale sont là en permanence et disposent d’une ambulance pour ce genre de situation », a-t-il dit.

« Après l’atterrissage de l’avion à l’aéroport, la session paramédicale a trouvé un corps sans vie dans l’avion. À ce moment-là, la procédure change. Il fallait faire appel à un médecin pour confirmer le décès, ce que la section paramédicale ne peut pas faire.  Ensuite, un juge de paix est venu constater le décès avant d’envoyer le corps à la morgue », a expliqué au journal Serge Simon.

M. Simon a fait savoir au journal que Rachèle Madhère de l’American Airlines leur a elle-même confirmé que le corps de la passagère est entré à Port-au-Prince sans vie.

Le Nouvelliste a tenté sans succès d’entrer en contact avec Rachèle Madhère pendant toute la journée d’hier. Le journal n’a pas pu non plus joindre le directeur de l’OFNAC, Lemerque Pierre, pour savoir si la tour de contrôle à Port-au-Prince avait été alertée sur le décès de la passagère ou sur un quelconque malaise qu’elle aurait pendant le vol.

Selon une note de presse de l’AAN, à l’atterrissage de l’avion, vers les 11 heures 30 du matin, à l’aéroport international Toussaint Louverture (AITL) de Port-au-Prince, suite à un appel d’un responsable de la ligne aérienne, la section paramédicale du Corps de protection Incendie et Sauvetage de l’AAN s’est rendue dans l’avion et a constaté son décès.

« Selon les procédures établies en pareille circonstance, la présence d’un juge de paix a été requise pour procéder aux formalités d’usage avant la remise de la dépouille de la défunte à sa famille », a fait savoir l’AAN.

Interrogé sur une photo montrant le corps de la passagère déposé sur le tarmac de l’aéroport, Serge Simon a indiqué que cela a été fait peu de temps avant l’arrivée de l’ambulance d’une entreprise de services funéraires qui devait conduire le cadavre à la morgue.

Robenson Geffrard – source le nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog