Valencia, le plus sérieux concurrent

Enock Néré

Vainqueur de la première série du championnat avec 41 points après 22 journées, le Valencia de Léogâne est la formation à suivre en tant que plus sérieux concurrent pour le titre de champion de première division à l’issue de la saison 2012. Retour sur un parcours époustouflant.

26 buts inscrits en 22 matches disputés contre seulement 10 encaissés. 11victoires sur 22 rencontres disputées contre 8 nuls et seulement 3 revers.Les statistiques du Valencia constituent un record dans l’histoire du club. Fondée le 27 juin 1972 à Léogâne, cette équipe qui joue en vert et blanc est la dernière formation qu’on attendait à ce stade de la compétition. Ayant habitué ses fans à de fréquentes apparitions en D1 suivi de relégations en D2, personne ne l’attendait à ce niveau, une saison seulement après son retour parmi l’élite. Mais avec un mélange de joueurs expérimentés et de jeunes joueurs, le Valencia s’est construit une formation solide capable d’une régularité étonnante. 11 victoires sur 22 rencontres disputées contre 8 nuls et seulement 3 revers avec 26 buts inscrits en 22 matches. C’est tout simplement phénoménal, en comparaison avec lesrésultats des autres équipes.
Dans une défense pratiquement stable (Jean- Robert Jean 21 matches*, Jean-Dany Maurice 21 matches, Mackendy Duverger 20 matches, Mardochée Samuel Pompée(13) ou Emmanuel Joseph 7 matches), un portier régulier Frantzy Montrévil 19matches), la complicité règne en maître et donne lieu a une complémentarité detous les instants qui permet de sortir des situations les plus difficiles. D’ailleurs Jean- Robert Jean et Jean-Dany Maurice n’ont pas raté une minute de tous les matches du Valencia depuis le début de la compétition cette saison
A la récupération (le Valencia joue avec deux par match), Harold Sanon (20matches) et Fritz Gérald Alliance (17 fois titulaires) sont inamovibles toutcomme l’ancien pensionnaire de la sélection nationale U17 de 2007 en Corée duSud, Géraldy Joseph (20) présences et Roody Joseph 17 fois titulaires et unefois remplaçant font preuve d’une grande constance au milieu du terrain.
En attaque, Amy André (16 présences) et Walson Augustin (19 présences) ne sont pas des figurants. Sony Labranche, Emerson Michel, Emmanuel Joseph, Théodore Richecarde qui sont des remplaçants de luxe ont toujours joué convenablement leur rôle quand ils font leur entrée sur la pelouse.
Avec 8 buts, Walson Augustin est le meilleur buteur du Valencia. Les autres buteurs du Valencia sont : Samuel Pompée Mardochée, Jean-Robert Jean, RoodyJoseph (2 buts), Emerson Michel, Mackendy Duverger, Jean- Dany Maurice (1 but),Amy André et Géraldy Joseph (3 buts).  
Que ce soit en 4-4-2 classique ou en 4-2-3-1, le Valencia s’en sort toujours bien parce qu’il fait partie des rares formations à former une équipe.
En 4-2-3-1
Frantzy Monrévil
Jean Dany Maurice  Jean-Robert Jean     Makendy Duverger      Mardochée S. Pompée ou E. Joseph
Fritz Gérald Alliance             Harold Sanon Capt
Walson Augustin ou Sony Labranche              Géraldy Joseph         Roody Joseph ou Emerson Michel
Amy André ou Robenson Jean-Louis
En 4-4-2
Frantzy Monrévil
Jean-Dany Maurice  Jean-Robert Jean     Makendy Duverger      Mardochée S. Pompée ou E. Joseph
Fritz Gérald Alliance             Harold Sanon Capt
Géraldy Joseph                                                                                          Roody Joseph ou Emerson Michel
Walson Augustin ou Sony Labranche      AmyAndré ou Robenson Jean-Louis
 Valencia de Léogâne reste donc la formation à suivre pendant les play-offs.
Enock Néré

Notez bien : 21 matches parce que le match aller mettant aux prises le Valencia au Violette et comptant pour la 8e journée n’est pas arrivé à son terme. S’il faut se référer à la feuille du match qui avait commencé ces joueurs auraient disputés 22 rencontres sur 22.

Enock Néré
Credit: le Nouvelliste

Comments

comments

Leave a Comment

Yeap Network Favicon Yeap Network Favicon USA Web Solution Favicon
Dog